Solar Pannels

Installation de Panneaux ou Modules Photovoltaïques

Qu’est ce qu’un panneau photovoltaïque?

Les panneaux photovoltaïques convertissent l’énergie lumineuse en énergie électrique (courant continu DC). On les appelle aussi de modules photovoltaïques.

Ils sont composés de cellules photovoltaïques encapsulées dans un support souple ou rigide. On les distingue généralement par la technologie de cellules dont ils sont composés :

– Panneaux au silicium cristallin (monocristallins ou polycritallins)

– Panneaux au silicium amorphe

– Panneaux multi-jonctions

Les panneaux sont en général reliés en série entre eux de façon à augmenter la tension du système, puis ces séries de panneaux sont reliée entre elles en parallèles de façon à augmenter le courant. Ces groupes de chaînes sont ensuite connectés à un chargeur DC/DC et à des batteries, ou à un onduleur pour convertir directement l’énergie continue en courant alternatif pour l’usage courant.

Exemple de panneaux photovoltaïques :

panneau solaire photovoltaïque cristallin

Panneau photovoltaique cristallin

Puissance crète d’un panneau photovoltaïque

La puissance que peut fournir un module est fonction de sa surface et de l’ensoleillement incident. Elle s’exprime en Watt-crête (Wc) et représente la puissance maximale du module pour l’ensoleillement maximal de référence (1000 Watt par m² (W/m²)).

La tension délivrée par un module dépend du nombre de cellules connectées en séries. Pour les modules de petite puissance (< 75 Wc), la tension d’usage est généralement comprise entre 12 et 15 Volts. Des modules de puissance plus importante sont obtenus par une augmentation du nombre de cellules en série (augmentation de la tension) et augmentation du nombre de branches de cellules en parallèle (augmentation de la valeur du courant). La tension d’usage peut alors être de 12, 24, 48 Volts ou plus selon la configuration du système à alimenter.

 

Différentes technologies de panneaux solaires : rendements, prix, avantages, inconvénients et principaux producteurs

Technologie Rendement Prix (€/m²) Avantages Inconvenients Producteurs
Monocristallin 13-15% 130 – 140 Produit « classique »
forte puissance
Forte baisse de production avec les températures (-0,5%/°C)
dépendance au silicium de bonne qualité
LG                              Victron                    Ecowatt                DualSun            SunPower            Sharp
BP solar
ATEN
Kyocera
Q-cell
Schott
Suntech
Isophoton
Mitsubishi
Tenesol
Photowatt
Polycristallin 11-13% 100 Produit « classique »
forte puissance
Forte baisse de production avec les températures
(-0,5%/°C)
dépendance au silicium
Victron                    Ecowatt                DualSun            SunPower                Sharp
BP solar
ATEN
Kyocera
Q-cell
Schott
Suntech
Isophoton
Mitsubishi
Tenesol
Photowatt
Hybride 15-18% 120 – 140 Résiste aux hautes températures
(-0,3%/°C)
Forte puissance et utilisation du soleil diffus
existe aussi en version transparente
Approvisionnement difficile Sanyo
Amorphe rigide 5-6% 180 fonctionne même à hautes températures (-0,2%/°C)
utilise le rayonnement direct et diffus
Faible puissance Uni solar
Biosol
Kaneka
Schott
Mitsubishi
Amorphe souple 4-5% 100 fonctionne même à hautes températures (-0,2%/°C)
utilise le rayonnement direct et diffus
Très léger
Faible puissance EcoWorthy                  Uni solar
Biosol
Couche mince (tellurure de cadnium) 7-9% Nouvelle technologie Indépendance du silicium
fonctionne même à hautes températures (-0,2%/°C)
utilise le rayonnement direct et diffus
Assez faible puissance
Dangeureusité
First solar
Antec
Couche mince CIS 8-11% 75- 120 Indépendance du silicium
fonctionne même à hautes températures (-0,2%/°C)
utilise le rayonnement direct et diffus
couleur noir
Faible puissance Solar Frontier
Shell solar
Würth solar
Avancis
Nanosolar
Polycristallin gravé 13-14% Nouvelle technologie Produit « classique » légèrement modifié
forte puissance
dépendance au silicium
forte baisse de la puissance à la température (-0,47%/°C)
Schott

Installation de panneaux solaires : vous avez droit à des aides !

L’autoconsommation photovoltaïque, qu’est-ce que c’est ?

L’autoconsommation photovoltaïque est la consommation de sa propre production d’électricité à partir de l’énergie solaire. Elle permet d’utiliser une énergie non polluante et abondante et de réduire sa dépendance vis-à-vis du réseau national d’électricité.

Pour autoconsommer son électricité, il faut en règle générale installer des panneaux solaires sur le toit de son habitation. Selon les zones géographiques, une façade ou un jardin peuvent aussi constituer une alternative à la toiture. Les panneaux sont raccordés à un ou plusieurs ondulateurs qui convertissent le courant continu produit en courant alternatif identique à celui du réseau et utilisable chez soi. Un compteur communicant (comme les compteurs Linky en France) permet de mesurer conjointement la production et la consommation d’électricité. L’ensemble de l’installation est raccordée au réseau national d’électricité (en France).

Il existe différentes options de gestion de l’électricité produite impliquant un contrat et un type de raccordement spécifique :

  • l’autoconsommation totale  : vous consommez la totalité de votre production. Cela vous permet de faire des économies sur votre facture de consommation d’électricité issue du réseau.
  • l’autoconsommation avec vente de surplus : vous consommez votre production et vous vendez le surplus à un organisme habilité. Dans ce cas, vous bénéficiez d’une baisse de votre facture de consommation d’électricité provenant du réseau et vous avez des revenus liés à la vente d’électricité.

Lire aussi : Abonnements d’électricité : tout comprendre en 10 questions

Les aides financières pour la production d’électricité solaire

Afin d’encourager le recours aux énergies renouvelables, l’État a mis en place plusieurs dispositifs pour aider les particuliers à financer leurs travaux d’économies d’énergie.

La prime à l’autoconsommation photovoltaïque

Les installations de vente en surplus sont éligibles à une prime à l’investissement. Cette prime est dégressive et variable en fonction de la puissance de l’installation. Elle est répartie sur les 5 premières années de fonctionnement.

Prime à l’autoconsommation en euros par kWc*
Puissance de l’installation Montant de la prime pour une installation
Inférieure ou égale à 3 kWc 390 €/kWc
Entre 3 et 9 kWc 290 €/kWc
Entre 9 et 36 kWc 180 €/kWc
Entre 36 et 100 kWc 90 €/kWc

(*) KWc = kilowatt-crête, notion permettant de prévoir la quantité d’électricité produite par les panneaux photovoltaïques.

La vente du surplus d’électricité

Depuis 2017, il est également possible de vendre son surplus d’électricité au fournisseur choisi (Électricité de France-EDF ou une régie locale de distribution d’électricité). Les tarifs d’achat sont fixés par l’arrêté du 9 mai 2017 modifié par l’arrêté du 30 juin 2020. Tous les ans, à la date d’anniversaire de la mise en service de votre installation photovoltaïque, vous envoyez votre facture au producteur qui vous achète l’électricité.

Tarifs d’achat photovoltaïque
Puissance de l’installation Prix de revente en surplus au kWh
Inférieure ou égale à 9 kWc 10 centimes d’euros/kWh
Entre 9 et 100 kWc 6 centimes d’euros/kWh

Taux de TVA réduit

Les installations photovoltaïques raccordées au réseau d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc en autoconsommation totale ou vendant le surplus ou la totalité de l’électricité produite peuvent bénéficier d’un taux de TVA à 10 %.

les aides des collectivités locales

Vous êtes peut-être éligible à des aides locales en plus des aides de l’État ! Renseignez-vous auprès de votre mairie, conseil général ou conseil régional pour connaître les soutiens financiers dont vous pourriez bénéficier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *